Menu
Pychologie & Education

Bébé et Enfant: Quand & comment dire non

Comment dire non à bébé

Les cris et le mécontentement des enfants vous font céder et vous leurs dites oui à tout ? Si vos enfants ont pris le contrôle sur l’autorité parentale, et ils donnent le mauvais exemple à leur petite soeur ou frère, cette article vous aidera à reprendre les reines et apprendre à discipliner bébé. 

Discipliner Bébé : Comment faire ?

Il n’est jamais facile d’instaurer des règles aux enfants. Dés leur plus jeune âge et plus précisément entre 9 et 12 mois, ils commencent à vouloir affirmer leurs personnalités et tester vos limites. Il est pourtant nécessaire d’établir des règles à ces petits pour une bonne gestion de vie et organisation du quotidien.

Néanmoins, il faut prêter attention à l’attachement émotionnel de l’enfant. Entre poser des limites et gronder, la frontière psychologique peut vite être franchi. Pour éviter tout malentendu, il faudrait préciser certains éléments. Tout d’abord, dans la théorie de l’attachement, les caprices et le “cinéma” n’existent pas. Un enfant qui prend ses aises avec ses parents et entourage proches est un enfant qui se sent en sécurité et épanouie. Donc il est délicat d’imposer des limites sans le frustrer et lui faire perdre cette confiance.

Pour cela, au lieu d’interdire, il faudrait prévenir, expliquer, communiquer et instruire sans tomber dans le piège de l’enfant roi.

Bien que les parents ont parfois peur de frustrer l’enfant, ils oublient à quel point il est important de dire non pour sa sécurité. Impatients face aux cris, ils peuvent tomber rapidement dans l’envie de céder. Il vous faudra montrer votre désaccord si les bêtises se multiplient ou si votre petit bout se met en danger. Votre enfant a besoin que vous lui montriez les limites qu’il ne doit pas franchir. Cela contribuera à l’aider à trouver ses repères. Laissez donc de côté la culpabilité, afin que votre enfant puisse grandir de façon autonome.

Suite à plusieurs lectures et avis de psychologues, voici quelques astuces qui vous aideront à instaurer des limites à votre bébé & enfant :

  1. Limiter les non et expliquer les interdits

Il est vrai que ce n’est pas toujours facile de faire comprendre à l’enfant et encore moins au bébé pourquoi certains objets sont dangereux.

A partir de 18 mois, bébé veut découvrir et exploiter son monde et environnement. Tout est nouveaux pour lui, le fait d’ouvrir le sac de maman est une victoire. Toucher les prises, ouvrir les placards de la cuisine… Tout ces objets sont un vrai terrain de jeu pour lui. Il faudrait donc adapter l’espace en fonction des mouvements de bébé.

En réadaptant l’espace, vous n’aurez plus besoin de répéter le mot « non » toute la journée et c’est bon pour lui et pour vous. Car si bébé entend souvent le mot « non », il ne pourra plus faire la différence entre un non c’est dangereux et un non il n’a pas le droit de toucher

Pour les plus grands, une grande communication s’instaure, il faut expliquer le danger et bien indiquer que à cet instant « maman est là pour protéger » mais pour les prochaines fois elle sera peut-être absente. Cette explication le guide vers une responsabilité et autonomie.

Voici quelques images que vous pouvez leur montrer pour mesurer le danger qu’ils encourent. Les enfants et les adultes mémorisent mieux les images.

 

image danger bébé

 

2. Proposer d’autres options : L’éducation positive

  • S’il refuse de ranger et veut étaler les jouets : 

Jouer avec l’enfant à organiser son espace de jeu. Séparer les jeux par thème et les mettre dans des petites boites. Coller une photo sur chaque boite, représentant le type de jeu qu’elle contient.

A a fin de chaque moment de jeux, l’enfant doit ranger chaque jouet dans la boite dédiée.

Pour les motiver encore plus, vous pouvez mettre en place un tableau de récompense. A chaque niveau de point atteint, l’enfant aura droit à une friandise ou moment de télévision.

Voici un exemple :

50 points = un friandise

100 points = 15min de tablette

150 points = une sortie

Et chaque action lui fait gagner un certain nombre de point.

  • Toucher une prise ou un objet dangereux  : donner un jeu et de son temps.

Un bébé n’a pas la conscience de la dangerosité de certains objets. Comme je l’ai souligné plus haut, un simple non ne suffit pas.

Vous pouvez donc essayer de détourner son attention en lui proposant un autre jouet. Mais ça ne suffit pas, car il peut très bien balancer son jeu et retourner vers la prise. Au moment de lui donner le nouveau jeu, vous pourrez vous asseoir à côté de lui, lui parler et jouer ensemble pendant quelques minutes.

Avec cette méthode, son attention sera détournée de l’objet dangereux et vous profitez d’un petit moment intime avec bébé.

  • Frappe son frère ou sa soeur, montrer les cartes des émotions et communiquer avec eux sur leur sentiment.

Prenez l’exemple de parents qui se plaignent de la violence qui peut exister entre les frères et soeurs. Dans ce cas, il faudrait tout d’abord comprendre l’origine de la dispute. De la jalousie ? Ou l’un à simplement prit le jouet de l’autre ?

Quelque soit la raison, cette violence provient d’une colère intérieure qu’il faudrait évacuer.

Je vous propose  ici une petite astuce qui a marché pour moi :

Au moment d’une scène de violence physique, prendre les deux enfants à part, attendre qu’il se calme sans leur crier dessus. Il faudrait juste s’asseoir à côté d’eux (ne pas les laisser seul réfléchir à leur bêtise) et les laisser terminer leur crise de colère.

Une fois les âmes apaisées, vous essayez de comprendre la raison de la violence et proposez une solution pour qu’il ou elle se sente mieux.

Et voici une méthode qui marche très bien, qui est les cartes des émotions que j’ai trouvé sur le site papa positive

cartes pour aider bébé à aller mieux

 

Toutes ces astuces ont marché pour moi, j’espère que ça sera le cas pour vous 🙂

 

Rawan Alaby About Author

Heureuse maman d'une petite fille et d'un petit garçon, la psychologie positive et le développement de bébé font partie intégrante de mon quotidien. En quête d'évolution, je lis, je m'informe et je consulte l'avis des psychologues pour alimenter la plateforme. Maman & Femme active, est un lieu où vous trouverez des articles sur le développement de bébé, psychologie de l'enfant mais aussi et pas des moindres, le bien-être de la maman.

No Comments

    Leave a Reply